Comment régler ses cales automatiques en VTT ? 

Dans cet article nous verrons comment régler vos cales automatiques !  En aucun cas je vous conseillerai telle ou telle marque de pédales ou de chaussures  car cela dépendra de votre pratique, de votre budget, de vos goûts etc.…

Pour commencer les cales/pédales  auto, qu’est-ce que c’est ?

Les cales automatiques  sont un ensemble de chaussures et de pédales adaptées. C’est-à-dire que les cales (en VTT elles sont de forme triangulaires et petites)  se vissent sur vos chaussures prévues à cet effet. Vos chaussures avec cales viennent ensuite se clipser sur vos pédales automatiques prévues pour accueillir la cale. En  général les cales sont vendues avec les pédales.

Et à quoi ça sert ?

Les cales automatiques vous permettent d’avoir le pied fixé sur la pédale. Grâce à ce système vous aurez un pédalage plus efficace. Au lieu d’appuyer uniquement sur une pédale avec votre pied pendant que l’autre «  remonte tranquillement »,  vous pourrez appuyer d’un côté et tirer de l’autre ⇒ meilleur rendement, faciliter de technique.

Cinématique du pédalage en cale automatique VTT

Cinématique du pédalage en cale automatique VTT

 

Précaution !

Avant de faire une longue sortie, entraînez-vous à clipser (facile) et déclipser (un peu moins facile)  vos pieds des pédales pour éviter la chute bête à l’arrêt. La chute ne sera pas méchante mais embêtante si vous vous êtes arrêté proche d’orties…  expérience quand tu nous tiens…

 

Maintenant que vous avez eu quelques conseils et que ça vous branche bien, passons au vif du sujet.

Comment les régler ?

Pour commencer il existe 3 réglages. Le réglage transversal, le réglage  longitudinal et la liberté angulaire. Les 3 réglages sont aussi important les uns que les autres.

Mise en Garde : ces réglages sont communs à tous mais peuvent être peaufinés suivant votre morphologie. Attention aux douleurs aux genoux ! Si une douleur survient, vous devrez revoir vos réglages ou faire confiance à un professionnel.

Réglage transversale

C’est le premier réglage qui va vous permettre d’avoir un bon appui sur la pédale. Mettez vos chaussures et repérez votre coup fort du pied, l’endroit ou votre pied est le plus large, c’est-à-dire au niveau de l’articulation du gros orteil. Tracez un trait perpendiculaire à votre pied. Enlevez vos chaussures sauf si vous êtes très souple… et vissez votre cale sans la serrer en suivant votre axe  transversal que vous venez de tracer ou en vous référant au marquage déjà présent sur votre chaussure.  En fonction de vos cales vous aurez une plaque à mettre avant de visser vos cales, regarder bien la notice de vos chaussures. Faites de même pour le deuxième pied ; nous ne sommes pas symétrique à 100% alors réglage à faire des 2 cotés.

Réglage longitudinal

Réglage souvent négligé, et pas moins important car c’est sur celui-ci qu’il faudra  « jouer » si vous ressentez des douleurs aux genoux que vous n’aviez pas avant. Prenez votre chaussure et tracez un axe sur toute la longueur, souvent vous aurez des indications sur votre semelle. Votre cale doit donc être sur cet axe.

Cette axe sera à modifier ou pas en fonction de votre morphologie. Il ne faut pas forcer votre corps (jambe) à être dans un axe qui n’est pas le sien. C’est un réglage commun à affiner en fonction de vous.

Liberté angulaire

C’est la liberté de rotation du pied, c’est-à-dire qu’il peut pivoter de gauche à droite tout en étant fixé. Ce n’est donc pas un réglage mais un choix dans vos pédales. Toutes les pédales non pas la même liberté, même si maintenant la quasi-totalité des constructeur laisse cette liberté. Certain le marque comme ici dans ce descriptif. Cette liberté est complémentaire au réglage longitudinal.

Finition du réglage

Faire un tour de pédale et voir si la chaussure enclenchée se situe dans le bon axe. Elle ne doit pas frotter contre le pédalier mais ne doit pas être tournée vers l’extérieur.

Lors de votre premier teste mettez-vous en danseuse et tirez sur la pédale pour être sur que le pied ne déclipse pas tout seul. Auquel cas il faudra resserrer la dureté de la pédale, pas trop non plus sinon vous ne pourrez pas declipser.

Penser a bien visser les deux vis une fois votre réglage trouvé et contrôlé régulièrement ces réglages et serrages.

 

Maintenant que vos pieds sont bien réglés, avez vous penser à régler votre position sur le vélo? C’est PAR ICI

 

Share This