Comment régler la position de son VTT ?

Dans cet article tuto nous allons voir 5 étapes pour bien régler sa position en vélo. (Si vous n’avez pas le courage de tout lire : une « vidéo » vous explique tout en fin d’article.)

Pour commencer nous allons voir la hauteur de selle. Point primordiale lorsque l’on pratique le VTT, souvent négligé par les débutants ou les enfants… gare à vos genoux !

Vos outils

Outils

Outils

 Hauteur de selle

Il existe deux façons de régler la hauteur de selle : une approximative et une au poil près. La première solution est lorsque vous sortez avec un vélo qui n’est pas à vous (prêt, loc., test), l’idée est de se dire : debout à côté du vélo, la selle doit m’arriver à la hanche. C’est un réglage approximatif mais à moins de vous balader avec un mètre, c’est une technique rapide et plutôt pas trop mal mais à réajuster sur les premiers mètres.

La solution pour le réglage sur votre vélo sera la suivante. Il vous faudra : un mètre et un objet droit (par exemple un bâton, un tasseau, etc.…)

Mettez-vous pieds nus, talons contre un mur et écartez les pieds d’environ 5 cm. Prenez votre bâton et remontez le jusqu’à votre entrejambe. Tenez-vous bien droit et mesurez la distance entre le sol et le haut du bâton. Vous avez maintenant la mesure de votre entrejambe. Pour déterminer la hauteur de selle un petit calcul :

La mesure de la hauteur de selle = entrejambe*0.875 .
Hauteur sol entrejambe

Hauteur sol entrejambe

Pour reporter cette mesure sur votre vélo il faut mesurer entre l’axe de pédalier et le haut de votre selle dans la partie en creux. Pour éviter de devoir re-mesurer à chaque fois que vous avez besoin d’enlever ou de descendre votre selle (transport ou exercice spécifique) prenez un objet « coupant » et faites une petite marque sur le bas de votre tube de selle. Vous aurez ainsi une marque facile à retrouver.

Maintenant que votre hauteur est trouvée il faut régler votre selle sur le tube.

L’avancement de la selle

Pour avoir un maximum de rendement au pédalage, votre selle ne doit ni être trop loin ni trop proche. Sur le rail de la selle il y a une graduation qui vous aidera au réglage.

Pour connaitre l’avancement exact de votre selle, il vous faut : vos chaussures de vélo (automatique ou non)  un fil d’aplomb (fil, ficelle avec un poids au bout)

Mettez-vous en appui contre un mur ou un arbre. Essayez-vous sur la selle, les pieds sur les pédales à l’horizontale. Prenez votre fil d’aplomb et mettez-le sur votre genou. Le plomb de votre fil doit être dans l’axe de la pédale. S’il est devant, reculez votre selle, s’il est avant, avancez votre selle. Répétez l’opération jusqu’à obtenir la bonne position.

La selle étant sur un chariot, elle peut avancer, reculer mais aussi s’incliner.

L’inclinaison de la selle

Apres avoir régler la hauteur et l’avancement, nous allons régler l’inclinaison pour avoir un bon support. Pour cela il vous faut : un niveau à bulle.

Tout simplement votre selle doit être à niveau ( réglage de base). En vissant la vis de devant votre selle penchera vers l’avant ou inversement.

Si vous êtes un descendeur, il est préférable d’incliner légèrement votre selle vers l’arrière.

Si vous êtes un un vTTiste qui fait beaucoup de kilomètres il sera préférable d’incliner la selle vers l’avant, cela encrera vos fesses sur votre selle dans les montés et libérera l’appui de votre prostate sur votre bec de selle.

reglage selleen cours

L’amortisseur (pour les vélos tout suspendu)

Pour que la hauteur de selle soit bonne par rapport à l’axe de pédalier, pensez à régler votre amortisseur. Si celui-ci est trop mou votre réglage ne sera pas bon et votre pédalage pas optimal.  Pour régler votre amortisseur il vous faudra : une pompe haute pression à amortisseur et un collier rilsan ou colson. Mettez votre collier sur le plongeur (partie qui rentre dans l’autre). Plaquez-le sur l’autre partie. Si vous avez un ressort, mesurez l’entraxe entre les deux fixations. Asseyez-vous sur votre selle puis  relevez-vous.  Relevez la distance entre la position actuelle du collier et celle d’origine. Faite le ratio avec votre course totale. Celle-ci ne doit pas dépasser les 25 à 30 % (1/4 de la course totale). Pour le ressort faites-vous aider pour mesurer lorsque vous êtes sur votre selle. Rajouter de la pression si besoin. Pour les ressorts, resserrez le ou inversement.

Ensuite vous aurez beau avoir un magnifique réglage de la selle, si votre poste de pilotage n’est pas bien réglé cela ne servira à rien, vous ne serez pas bien.

 

EDIT de Yohann : 

Elle doit être entre 20 et 25% pour une pratique XC pour des VTT à la cinématique orienté « rendement pur ».
Mais entre 25 et 35% pour du trail / All Mountain / Enduro. D autant que cela favorise le confort plutôt que du rendement et sécurise les passages diverses.

J ai longtemps roulé avec trop de pression et une SAG de 25% (parce que c est ce qu on lis un peu partout car le XC est l origine des VTT modernes) jusqu au jour ou j ai décroché. Depuis c est 30% / 35% pour du trail.

 

Le guidon

Le guidon peut se régler en inclinaison. Il vous faut : une clé adaptée à votre potence.

Réglage très simple, lorsque vous êtes assis sur votre selle, les mains sur le guidon, vos bras doivent (tendus) être à 90° par rapport à votre torse. Réglez l’inclinaison de votre guidon en fonction.

reglage cintre

Et pour terminer et pour ne pas avoir mal au bras, les derniers réglages sont tous les composants qui s’ajoutent au guidon.

Les freins

Souvent négligés, les leviers de freins ont leur importance sur la pratique du VTT tel qu’il soit. Si vos leviers sont mal réglés vous risquez : des crampes/ mal de bras, de louper votre frein au freinage, de ne pas les atteindre….

Il vous faut : la clé adaptée au réglage de votre frein.

Pour commencer vos freins ne doivent pas être collés à votre poignée. En VTT, l’idéal est de freiner à un doigt voir deux maximum. C’est pour cela que le levier doit être juste pour l’index. Environ 2 cm doivent séparer votre frein de votre poignée.

poste pilotage2

Assis sur la selle, bras tendus, main sur le guidon, doigts dans l’axe du bras : votre levier doit se trouver juste sous vos doigts. Si vous avez à plier le poignet, votre position n’est pas bonne. Tout doit être aligné.

 

Réglage de l’inclinaison faite si vos leviers sont trop loin vous n’aurez aucun bénéfice

Réglage des leviers 

Votre levier de frein doit être rapidement et facilement accessible. Votre levier peut s’éloigner ou se rapprocher de votre guidon grâce a une vis (ou molette en fonction du model) Il faut que votre levier soit au milieu de votre doigt au niveau de la deuxième phalange.

Le reste

Réglez ensuite vos vitesses par rapport à votre confort.

poste pilotage

Maintenant que vous avez régler votre poste de pilotage si vous roulez en cale auto c’est part ICI LA SUITE

Share This