Le B.A-BA pour débuter en VTT

Ici nous allons voir comment débuter en VTT. Nous verrons un peu toutes les notions que vous devez connaitre pour débuter ou bien pratiquer le VTT. Nous verrons votre VTT, votre équipement, votre goûter/ sac à dos, comment gérer votre première sortie et le balisage des parcours VTT.

Votre VTT 

Pour réussir une sortie votre VTT doit être dans un bon état général. Vos freins doivent fonctionner correctement, petit test : à l’arrêt j’appuie sur les deux freins, je pousse sur mon guidon : la roue arrière se lève, mon frein avant fonctionne bien. (Si votre roue avant roule il y a un souci avec votre frein). Maintenant je tire sur le guidon, si votre roue avant se lève votre frein arrière fonctionne bien.

Vérifier que vos vitesses passent toutes bien, surtout les vitesses facile (petit plateau à l’avant et gros pignon à l’arrière _ les couronnes qui sont le plus proche du cadre).

Avant de  partir vérifier vos serrages de roues surtout si vous devez démonter votre vélo pour aller rouler (voiture)

Le jeu dans la colonne de direction pour votre confort il ne doit pas y avoir de jeu dans la colonne de direction ( tube qui tient la fourche avec la potence) si cela bouge resserrez la vis verticale ( vis supérieur) au niveau de la potence.

reglage-potence

 

Si vous voulez faire du VTT, alors prenez un VTT adapté et non pas un VTC par exemple. Choisissez un vélo adapté à votre pratique.  ( voir article comment choisir son VTT) Et surtout à votre TAILLE ! Un vélo trop grand vous vaudra des maux de dos, un vélo trop petit un mal de jambes ! Pour savoir s’il n’est pas trop petit lorsque vous êtes sur votre selle vous devez être sur la pointe des pieds, pour la longueur du vélo, vous ne devez pas être «  allongé » sur votre VTT. (voir article réglage du vélo a votre morphologie)

Maintenant que votre vélo est à votre taille, et ne présente pas de défauts (frein, vitesse etc..) il faut préparer sac à dos

Votre équipement

Casque, gant, chaussures, protection genoux et coudes pour la pratique de l’enduro et des lunettes couvrante de protection. Cet équipement : casque et les gants sont vitale ! Les gants vont protéger vos mains en cas de chute ou de toutes branches, ronces qui dépasseraient et vous pourrez rentrer en tenant votre guidon. Et sans votre tête pas besoin de dessin ! Trop d’accident en VTT sont mortel par le non port du casque, alors équipez-vous et adopter la bonne attitude et le bon réflexe.

Vidéo à regarder.

Vous pouvez mettre un cuissard  comme short (attention il ne faut rien mettre sous le cuissard 😉 ) cela vous évitera l’incontournable mal de fesses, et évite les frottement à l’entrejambe! Pour le haut un t-shirt respirant c’est good. Si tu veux un maillot stylé, je te laisse regarde sur le site des Band Of Rider

Eviter les tongues (ok je sors) prenez plutôt des baskets assez rigide qui ne sont pas en toile pour avoir un meilleur maintien du pied, éviter les chaussures de running.

Votre goûter/SAC A DOS

De l’eau des barres de céréales, bananes : un coup de fringale arrive plus vite que vous ne l’imaginez. La dépense énergique est élevée en VTT. Emporter donc une barre de céréales, des fruits secs, une banane ainsi que de quoi vous hydratez. L’eau est le meilleur remède. Il existe néanmoins des boissons réhydratantes mais laisse un gout en bouche qui peut être désagréable pour certaine personnes. Faite l’essai sur un petit trajet.

Exemple de produit sur le site Décathlon

Trousse à pharmacie avec compresse, pas besoin d’avoir beaucoup de chose : prenez une couverture de survie, une bande,  des compresses. C’est les outils minimum car une chute à vélo engendre souvent des plaies ouvertes ou hémorragie.

Un kit réparation avec démonte pneu, chambre à air ou rustine, une pompe, un dérive chaine un bout de pneu ou un bout de chambre à air pour prévenir déchirure de pneus, et un multi outils pour resserré une vis  sont les outils important et indispensable! C’est important si vous ne voulez pas mettre 3h à revenir jusqu’à chez vous

Votre première sortie

Attention à ne pas pédaler trop fort… allez y tranquillement pour pas vous « cramer ». Ce qui peut vous dégoutez et/ou vous faire chuter par manque de lucidité. Mieux faut être trop prudent qu’être tête dans le guidon sur le départ.

Débuter en VTT n’est pas facile, n’y allait pas « pleine balle » dans les descentes. Sans technique vous risquez de chuter et de vous blessez gravement, allez y tranquillement. Le VTT est un sport qui nécessite de la technique. Venez faire un stage maniabilité avec nous vous vous en rendrez compte par vous-même. 😉 Calendrier des stages ici

Et un conseil, lorsque vous débutez éviter de rouler avec bon vététistes qui risquent de vous attendre tout le temps et de vous faire rouler au-dessus de votre rythme. Ce ne sera facile et agréable pour personne.Fatigue à vélo

 

 

 

 

 

 

Pour le balisage

Nous verrons le balisage FFC, le balisage des autres fédérations sera sensiblement le même

  • Le triangle jaune: c’est la balise la plus courante sur nos chemins. Il signifie que le circuit est local.
  • Un triangle rouge: il est utilisé pour signaler un circuit supérieur à 80 km ou une Grande Traversée VTT (un itinéraire balisé permettant de découvrir le territoire)
  • Le triangle marron: il indique que le circuit emprunte un Parc Naturel Régional.

balisage FFC

 

 

 

 

 

 

Sur ce balisage vous trouverez des numéros. Ses numéros indiquent le numéro du parcours/circuit emprunté. Cela vous évite de confondre plusieurs parcours. Vous retrouverez des parcours sur le site de la ffc ou de la ffct

Les numéros ont une couleur qui indique le niveau de difficulté du parcours:

Vert : Facile
Bleu : parcours randonnée
Rouge : pour les sportifs
Noir : technique et physique
4 autres balisages que vous pourriez rencontrer lors de vos sorties en VTT sur chemins balisés.

balisage FFC

 

 

 

 

 

 

 

Fausse route: Ce balisage est visible notamment à une intersection, indispensable pour vous éviter de vous perdre en pleine forêt !
– Prudence: Ralentissez lorsque vous apercevez cette balise ! Elle signale un passage technique ou un point pouvant être dangereux.
– Double sens: Il est toujours bon de savoir si l’itinéraire est à sens unique ou à double sens pour votre sécurité !
– Liaison il indique l’itinéraire pour réaliser une liaison entre deux parcours

 

 

 

 

Share This